Prof. Dr. Dorothee Kimmich

Sujet scientifique du CDFA

Le double lien entre les concepts de « culture » et de « conflit » qui se trouve au coeur de notre Collège Doctoral Franco-Allemand (CDFA), créé en 2012, a fait ses preuves et continue de représenter, sur le plan de la théorie comme en pratique, un sujet explosif et hautement controversé d’une très grande actualité. Le degré de désintégration de la société due à des conflits ayant un arrière-plan « culturel » (terrorisme islamiste, montée des populismes et des mouvements identitaires, débats sur l’accueil des réfugiés) domine notre quotidien aujourd’hui dans le monde entier. Pour cette raison, la question centrale du Collège Doctoral « Conflits de culture – Cultures de conflit » englobe dorénavant non seulement les conflits entre la France et l’Allemagne, mais aussi les conflits culturels provoqués au sein même des deux sociétés par les phénomènes migratoires, l’accueil des réfugiés, l’exil et la radicalisation identitaire de certains groupes, dans une perspective historique et en considérant les problèmes actuels.

 

L’interface thématique entre « culture » et « conflit » s’est avérée de cette manière très utile et productive pour la cohésion du collège doctoral et la coopération interdisciplinaire des doctorant.e.s des différentes disciplines. L'accent est mis sur la question méthodologique cruciale de savoir comment les récits politiques, sociaux et culturels de l'intégration ou de la désintégration peuvent être reliés les uns aux autres. Cependant, ces discussions essentiellement politiques sur la demande d’un renforcement de l’« identité culturelle » dans la société majoritaire ne peuvent être analysées ou comprises sans des connaissances théoriques historiques et culturelles. À cette fin, les constellations historiques seront soigneusement examinées au préalable afin de les relier ensuite sur la base d'une approche interdisciplinaire et d’en discuter au sein du CDFA.

 

En outre, les doctorant.e.s acquièrent ainsi des connaissances fondamentales complémentaires sur la diversité méthodologique des sciences humaines et sociales. Outre l’analyse historiographique, sociologique, philosophique ou anthropologique des zones et des phénomènes de conflit, comme par exemple les lieux de mémoire transculturels, les transformations et représentations médiatiques en littérature, arts plastiques, théâtre et cinéma ainsi que les discours politiques de conflit seront examinés à la lumière de leurs références culturelles.